Les projets

L’aménagement du bassin de Cercy La Tour

Depuis le mois de septembre 2019, les travaux battent leur plein à Cercy dans le cadre d’un réaménagement global les abords du canal du nivernais. Le long du canal, la vélo route est aménagée pour répondre aux attentes des nombreux cyclotouristes (près de 14 000 en 2018). Cela passe par la séparation des cheminements piétons et vélo, la réfaction de la voie de circulation et de la signalétique.

Autour du bassin, la halte est repensée comme espace de rencontre entre les différentes pratiques fluviales, cyclistes et piétonnes. Le bassin en lui-même est transformé avec une modernisation des pontons et leur raccordement à l’eau et l’électricité. Au bord de l’eau, les plaisanciers découvriront un espace convivial pour inciter à une halte mettant en valeur le canal et l’entrée dans Cercy.

L’ancien bureau d’information touristique est démolit au profit d’une construction plus en rapport avec les besoins des touristes. Le camping n’est pas en reste, l’offre est repensée, les réseaux sont enterrés et les emplacements et services sont modernisés. Deux HLL (Habitation Légère de Loisir) bénéficiant d’une vue sur le canal viennent compléter le projet. Enfin, pour la saison 2021, il sera possible de se restaurer et se rafraichir dans une guinguette conviviale.

La majorité de ces chantiers doivent être achevés pour la saison touristique de 2020. Porté par la CCBLM pour un total de 1 900 000€, l’Etat  (DETR, FNADT), l’Union Européenne (FEADER) et la région Bourgogne Franche Comté via le « contrat Canal du Nivernais » participent au financement du projet.

Ces travaux s’inscrivent dans un ambitieux plan d’attractivité touristique de Cercy la Tour qui, en sus de ces travaux, a mis en chantier une aire de service fluvestre et une salle d’exposition en centre bourg.

L’aménagement du port de Chatillon en Bazois

Depuis quelques années, la Communauté de Communes Bazois Loire Morvan travaille à l’aménagement d’une escale portuaire à Châtillon-en-Bazois. En 2020, un pôle de services organisé à l’intérieur et autour de la maison éclusière, comprenant des sanitaires, douches, un équipement pour laver et sécher le linge, un local adapté aux besoins du loueur de bateaux, un lieu de restauration de type guinguette, verra le jour.

La création d’un tel pôle de services sur le linéaire du Canal du Nivernais constituera un atout majeur pour les usagers qui sont en attentes de ce type d’équipement.

Les objectifs sont les suivants :

–        Redynamiser le port de Châtillon-en-Bazois en créant une offre globale et cohérente le long du linéaire Canal qui répond aux attentes des usagers et participe ainsi au maillage des lieux d’accueil des différents usagers du bassin touristique ;

–        Maintenir et impulser une dynamique économique structurée aux abords du Canal ;

–        Accompagner les projets de développement et d’installation des professionnels d’activités nautiques

Ce projet est co-financé par l’Etat  (DETR), l’Union Européenne (FEADER) et la région Bourgogne Franche Comté via le « contrat Canal du Nivernais ».

Aménagement de l’Etang du Marnant à La Nocle Maulaix

La commune de La Nocle-Maulaix dispose d’un plan d’eau de qualité qui a fait l’objet, par le passé, de plusieurs activités de loisirs ou en lien avec la pêche (empoissonnement, mise en place d’un ponton handi-pêche, baignade ou nautisme).

Pour développer l’offre d’activités à destination des habitants et des touristes, la CCBLM a engagé depuis juillet 2019 des travaux autour de l’étang pour proposer un lieu de détente et une zone de loisirs en lien avec les éléments naturels et aquatiques propres au lieu. Ainsi, les sanitaires du camping sont mis aux normes, ainsi que les branchements électriques, cinq Hébergements Légers de Loisirs sont créés. Le vieux moulin est requalifié par la création d’une guinguette, restauration rapide et buvette.

Un local « plage » et accueil pour le camping sont créés et les berges de l’étang sont aménagées avec la création d’une plage.

Les travaux doivent se terminer à la fin du printemps 2020.

Ce projet est co-financé par l’Etat  (DETR), le Conseil départemental de la Nièvre et la région Bourgogne Franche Comté via le « contrat Pays Nivernais Morvan ».

L’extension de la micro-crèche vers un multi-accueil « La Marelle » à Moulins-Engilbert

Les locaux construits en 2015 pour accueillir la micro-crèche, ainsi que l’accueil de loisirs maternel et primaire, sont- devenus aujourd’hui trop exigus face à l’accroissement de la fréquentation et au succès des activités.

Le centre social a pu également observer une diminution du nombre d’assistantes maternelles important sur son territoire d’intervention. Des locaux dédiés au Relais Assistantes Maternelles sont nécessaires pour renforcer les actions en direction de ces professionnels de la petite enfance, dont l’offre de service est complémentaire à celui de la micro-crèche.

La micro-crèche connait une fréquentation soutenue depuis son ouverture et de nombreuses demandes d’accueil d’enfants ont été refusées et réorientées.

Le projet d’extension de la micro-crèche vers un multi-accueil vise à augmenter la capacité maximum de la structure de 10 à 14 places, par un réaménagement des locaux et la construction d’une extension pour assurer le fonctionnement des activités déplacées.

La création d’une salle de 65 m², en continuité et communicant avec les salles actuelles de l’accueil de loisirs, prenant en compte les différentes évolutions des activités, permettra d’asseoir le fonctionnement de La Marelle et viendra répondre aux besoins des enfants et des parents.

En outre, ce projet permettra de créer un espace Relais Assistantes Maternelles clairement identifié au sein des locaux de la Marelle.